23.11.2016 - Ma Vie Professionnelle VI

Sandra Trincat

Le CV doit-il être adapté à chaque fois?

Commençons par clarifier un point sur le CV et les TRE (techniques de recherche d’emploi). Ce n’est PAS une science exacte. Au travers des conseils que vous recevrez à vous de choisir ce qui fait sens pour vous.  A vrai dire, il y a autant de points de vue qu’il y a de recruteurs, car au final, une personne est derrière la lecture du CV et en plus de devoir trouver le « perfect match », son regard personnel se mêle naturellement à sa lecture.

A cela, on peut ajouter que le style et les codes du CV vont varier en fonction de la culture. Des ajustements seront nécessaires entre une candidature aux US, ou encore en Asie. La variation va aussi se faire au niveau de la culture de l’industrie, on ne postulera pas de la même façon pour une multinationale pharmaceutique, ou dans le domaine hôtelier. Face à un marché de l’emploi aujourd’hui très concurrentiel, il pourrait donc être important de non seulement adapter sa lettre de motivation, mais aussi son CV pour se différentier.

Des tendances sur la rédaction du CV peuvent être identifiées. Dans la structure du CV nous trouvons différentes zones (informations personnelles, expériences, diplômes…). Je vais détailler ici la zone Objectif, et vous faire part de mon regard sur des domaines plus généraux comme les différents types de structure CV et la présentation.

La section « objectif » : Cette section se situe en général en haut du CV et « chapote » l’ensemble du document, il donne le ton. Evitez les phrases bateau, soyez accrocheur. Précis et simple dans le milieu opérationnel (F&B Manager, 12 ans d’expérience, trilingue), ou plus étoffé pour les domaines stratégiques, laissant entrevoir votre valeur ajoutée et votre potentiel. Essentiel pour le recruteur, cet encart permet de comprendre en 1 ou 2 lignes ce que vous visez, c’est votre message, et il apporte crédibilité à votre candidature.

La structure : De nos jours, nous trouvons 3 principaux types de CV : l’anté-chronologique est le plus courant (de l’expérience la plus récente à la plus ancienne). Nous trouvons aussi le CV par compétence ou thème, et le combiné. Lequel choisir ? Tout dépend de votre parcours, objectif et nombre d’années d’expérience: un CV par compétences peut-être particulièrement pertinent si vous changez d’orientation et voulez mettre en avant vos compétences transférables. Ces compétences transférables ont également de l’importance pour les jeunes diplômés : investissement dans l’humanitaire, gestion d’évènement sportif, ces expériences personnelles contiennent des éléments transférables en poste. Le combiné peut aussi être envisagé si vous avez une longue expérience et souhaitez regrouper certaines de celles-ci. Dans tous les cas, utilisez des verbes d’action, et mettez en avant quelques réalisations spécifiques. Lorsque l’on a une longue expérience, même si ce n’est pas toujours facile, Il est important de supprimer certaines lignes et taches qui ne vont pas vers le but visé afin de faire briller celles qui vous permettront d’atteindre votre objectif.

Enfin, la présentation générale du CV traduit le sérieux que vous montrez pour cette candidature donc pour ce poste ! Aérez votre document pour faciliter la lecture, et faites relire votre CV par un tiers. Il faudra adapter là encore la présentation, est-ce que l’entreprise, le poste visé est plutôt conventionnel ou novateur ? (mon document doit il inspirer rigueur ou créativité ? ou tout autre chose ?)

Nous sommes conscient du temps que prend une recherche d’emploi… Y aurait-il différents niveaux d’adaptation du CV ? : Une adaptation modérée pour les candidatures que vous souhaitez tenter et une adaptation plus intense, dans les détails pour vos postes de rêves ? Ne pas adapter et envoyer en masse à l’heure d’une concurrence férue dans le domaine emploi risque de ne pas vous apporter beaucoup et d’être décourageant, à chacun de trouver un équilibre et bien sûr au final de postuler de façon active et concrète.

Bien Cordialement,

Sandra Trincat

Tags: